Est-il obligatoire d’avoir une assurance habitation pour un meublé ?

Information-assurance.fr » Assurance habitation » Est-il obligatoire d’avoir une assurance habitation pour un meublé ?

Un meublé est un logement déjà accessoirisé. Il contient différents éléments nécessaires et des équipements indispensables comme un lit, une cuisine équipée, des tables et chaises… Il permet ainsi au locataire de s’y installer rapidement, juste avec ses effets personnels sans s’occuper des meubles. La location d’un meublé est donc plus avantageuse que celle d’un appartement nu. Il est ainsi légitime de se demander si une assurance habitation est obligatoire pour un logement meublé.

L’obligation d’une assurance habitation pour le locataire d’un meublé

Tout locataire est tenu de couvrir l’habitation louée par une assurance. Auparavant facultative, l’assurance habitation pour un logement déjà meublé est dorénavant obligatoire. En effet, avant la loi Alur du 24 mars 2014, les locataires d’un meublé n’étaient pas obligés d’avoir une assurance. Mais elle a été rendue obligatoire par ladite loi. Toutefois, l’obligation d’une souscription à une assurance n’est de mise que si le logement constitue une résidence principale pour le locataire. En effet, une résidence est considérée comme principale lorsque son occupant y réside au moins 8 mois par an.

En dessous de cette durée, elle n’est pas considérée comme principale et l’assurance n’est plus obligatoire. Mais, il est préférable de recourir à une souscription pour plus de sécurité. Par ailleurs, hormis la loi, un bailleur peut exiger une attestation d’assurance lors de l’établissement du contrat de bail. Sans une souscription à une assurance, il sera en mesure d’exercer son plein droit en refusant la signature du bail, en le résiliant ou en souscrivant à une assurance à la place et au compte du locataire.

L’assurance habitation pour un propriétaire non occupant

Même si elle n’est pas obligatoire pour le bailleur, il est préférable pour ce dernier de souscrire à une assurance. En effet, le propriétaire d’un logement sous location est responsable de son bien, mais aussi de la sécurité de ses locataires ainsi que des tiers. En plus, le locataire ne souscrit pas forcément à une assurance qui couvre tous les risques. Il est donc conseillé au bailleur de signer un contrat d’assurance de propriétaire non occupant afin d’obtenir une protection en cas de dommages majeurs : vols, incendies, détériorations importantes de certains biens… En outre, il peut aussi contracter une assurance loyers impayés pour lutter contre le non-paiement des loyers et ainsi de faire rembourser.

Une assurance multirisque pour le locataire d’un meublé

Le locataire est tenu responsable des dommages qui surviennent dans son habitation et est tenu de les réparer. Ainsi, pour plus de protection pour sa personne ainsi que pour alléger son budget locatif, il doit se procurer une assurance comme une garantie contre les risques. L’assurance multirisque habitation est la plus conseillée, car elle offre une plus grande couverture. Outre la garantie de la responsabilité civile qu’elle emporte, l’assurance multirisque couvre de base plusieurs dommages :

  • une garantie incendie
  • une garantie vol et vandalisme
  • une garantie pour les dégâts eaux
  • une garantie bris de glace
  • une garantie pour les catastrophes naturelles

En outre, il est possible d’élargir le champ d’application de l’assurance multirisque en bénéficiant d’autres garanties optionnelles : risques électriques, biens extérieurs, protection juridique… De nos jours, obtenir une assurance habitation est devenu facile grâce aux multiples comparateurs d’assurances.