Nos derniers articles

Comment renégocier son assurance emprunteur ?

Comment renégocier son assurance emprunteur ?

Renégocier une assurance emprunteur représente une solution très pratique pour tout particulier qui souhaite économiser de l’argent et optimiser ses rendements. Seulement, il convient de respecter les délais et les principes des dispositions législatives en vigueur. Pour la renégociation d’un contrat d’assurance emprunteur existant, voici la procédure idéale à adopter.

Définir le moment idéal pour renégocier son assurance emprunteur

La renégociation d’une assurance de prêt n’est pas ouverte à tout moment. Avant de lancer la procédure, vous devez prendre en compte la période de souscription de l’emprunt en cours. Lorsque ce dernier dépasse 12 mois, vous pouvez résilier son assurance chaque année à la date anniversaire de la signature du contrat. C’est notamment l’une des conséquences de l’adoption du principe de la résiliation annuelle de l’assurance emprunteur depuis le 01 janvier 2018. Si votre emprunt est contracté dans un délai inférieur à 12 mois, la renégociation se fait plutôt suivant la loi Hamon. Celle-ci stipule que l’assuré peut changer à tout moment son assurance emprunteur sans avoir à supporter des frais particuliers.

Trouver une assurance de prêt adaptée à vos besoins

Deux options se présentent aux assurés pour se trouver une nouvelle assurance emprunteur sur le marché. Il a d’une part la possibilité de renégocier son ancien contrat avec sa banque partenaire en suivant certaines conditions. Il s’agira notamment de proposer une offre adaptée à vos besoins avec garantie similaire à celui de l’organisme financier. Pour y arriver, vous pouvez solliciter l’assistance d’un conseiller bancaire ou d’un courtier d’assurance.

À lire aussi  Quelle assurance vélo choisir ? - Quels sont les risques couverts

D’autre part, vous pouvez vous lancer à la recherche d’un contrat d’assurance emprunteur plus flexible sur le marché. A cet effet, il convient d’analyser les propositions de plusieurs prestataires pour identifier celle qui répond le plus à vos attentes. Pour faire diligence, vous pouvez vous servir d’un logiciel de comparateur d’offre pour avoir l’avis des clients sur les services desdites compagnies. A noter que cette option est plus indiquée dans le cadre d’un rachat de crédit avec des garanties suivantes :

  • garantie décès ;
  • garantie PTIA ;
  • garantie IPT ;
  • garantie ITT.

Pendant votre sélection, essayez donc d’opter pour une assurance qui propose des garanties proches de votre profil et de vos objectifs.

Faire valider la nouvelle assurance emprunteur

Votre tâche ne se limite pas au choix d’un nouveau contrat d’assurance emprunteur. Vous devez ensuite le présenter à votre banque pour qu’elle procède à sa validation. Pour ce faire, il faudra lui adresser une lettre recommandée avec accusé réception suivant les dispositions légales. Celle-ci se chargera alors d’analyser votre offre pour étudier sa faisabilité et les intérêts qu’il pourrait générer. Une fois votre offre étudiée, la banque vous notifiera sa décision d’accéder ou non à votre demande de renégociation.

Procéder au changement du contrat d’assurance

Après la validation de l’assurance emprunteur, vous pouvez adhérer au nouveau contrat. Pour ce faire, vous devez envoyer une lettre de résiliation à votre ancien assureur. Ceci pour lui signifier que vous ne disposez plus d’une assurance à son niveau. Cependant, sachez que cette annulation est irréversible. Avant d’envoyer la lettre, attendez donc l’accord de votre nouvel assureur. Sinon, vous risquez de rencontrer des moments de refus ou d’exclusion de votre nouvelle assurance emprunteur. A noter que cette procédure est facultative dans le cas d’une renégociation chez son assureur actuel.

À lire aussi  Loi Lemoine : Changer d’assurance emprunteur à tout moment

La loi lemoine assurance emprunteur, de quoi s’agit-il ?

Quand vous souhaitez acquérir votre résidence principale, il y a fort à parier que vous allez solliciter des organismes bancaires pour obtenir un financement. Pour ce faire, il est indispensable de présenter un dossier solide pour mettre toutes les chances de votre côté. Si un prêt vous est accordé, vous devrez obligatoirement souscrire à une assurance emprunteur qui va vous couvrir en cas de problèmes. Dans la plupart du temps, l’assurance emprunteur que vous allez choisir est celle que va vous proposer votre organisme bancaire. Pour autant, vous allez découvrir que la loi lemoine va révolutionner le secteur des assurances emprunteurs. Pour en savoir plus à ce sujet, vous êtes au bon endroit.

Ce qui change avec la loi lemoine

Définitivement adoptée le 17 février 2022, la loi lemoine s’inscrit dans la même logique de libéralisation du marché des assurances de prêt que l’amendement Bourquin ou la loi Hamon. En effet, la loi lemoine assurance emprunteur va vous permettre de résilier à tout moment votre assurance de prêt que vous avez souscrite la plupart du temps avec votre banque. De cette manière, il est vrai que vous pourrez faire des économies significatives au long cours, car les assurances de prêt des organismes sont 2 à 3 fois plus chères que les assurances externes. De quoi créer un véritable séisme dans le secteur des assurances. De plus, il faut savoir que la loi lemoine a aussi supprimé le recours aux questionnaires médicaux dans la plupart des cas pour calculer votre assurance emprunteur. Ce certificat médical est supprimé pour une demande de prêt inférieure à 400 000 euros pour un couple ou 200 000 euros pour une personne seule et pour les prêts remboursés avant 60 ans. De plus, si vous avez subi un cancer ou une hépatite C, le droit à l’oubli va passer à 5 ans au lieu de 10 ans auparavant.

À lire aussi  Crédit à la consommation : l’assurance du prêt n’est pas obligatoire
Afficher Masquer les points
Quentin Jézégou

À propos de l’auteur, Quentin Jézégou

J'aime aider mes proches et j'ai fini par créer un magazine sur l'une de mes passions ... la finance ! Je prodigue ici des conseils et informations sur les assurances.

Accueil » Comment renégocier son assurance emprunteur ?