Le profil des jeunes conducteurs est considéré à risque par les assureurs. Pour ces usagers de la route, avec quelques astuces ils peuvent bénéficier d’une assurance auto moins chère à condition de respecter certains critères .

 

Qu’est-ce qu’un jeune conducteur ?

Il faut tout d’abord comprendre ce qu’est réellement un jeune conducteur, et quelles sont les conditions qui peuvent lui permettre de bénéficier d’une assurance auto pas chère.

Le terme de jeune conducteur est utilisé pour désigner un jeune conducteur dont la conduite automobile n’a pas été assurée au cours des trois dernières années. Il s’agit d’un statut légal qui peut être obtenu par le biais de certaines conditions, et qui peut notamment être obtenu en ayant moins de 25 ans au moment de la souscription à l’assurance auto.

Il faut toutefois savoir que cette situation est bien souvent le fruit de l’inexpérience du conducteur, qui n’a pas forcément eu la possibilité d’être assuré avant ses 18 ans. Il faut donc savoir que le statut de jeune conducteur peut parfois être attribué de façon automatique, notamment la première année de souscription, et ne nécessite pas forcément d’être inscrit sur le contrat d’assurance auto.

Pour pouvoir être considéré comme jeune conducteur par les assureurs auto, le conducteur doit donc :
Avoir eu son permis depuis l’âge de 16 ans au moins.
Ne pas avoir été inscrit au fichier des résiliations de l’assurance.
Avoir un contrat d’assurance auto qui n’a jamais été résilié par la compagnie d’assurance, et dont le conducteur était déjà au volant au moment de l’obtention de son permis.
Avoir un bonus-malus nul.

Si le conducteur ne remplit pas ces conditions, il ne pourra pas être considéré comme un jeune conducteur par les assureurs, et ne pourra donc pas bénéficier de la plupart des avantages qui lui sont réservés.

En ce qui concerne les tarifs pratiqués par les compagnies d’assurance auto jeune conducteur, ils sont en général plus élevés que pour les autres types de conducteurs, et il est donc important de prendre le temps de comparer les offres afin de choisir celle qui correspond le mieux à ses besoins en termes de garanties, de formules, tarifs et d’options.

En effet, les assureurs proposent généralement des tarifs plus élevés pour les conducteurs qui viennent d’obtenir leur premier permis de conduire, car il s’agit généralement de jeunes conducteurs qui sont plus susceptibles de causer des accidents.

Il est donc important de comparer plusieurs offres afin d’identifier celle qui propose les meilleurs tarifs, et qui sera donc la plus adaptée à ses besoins.

assurance auto jeune conducteur
assurance auto jeune conducteur

Assurance jeune conducteur : Comment assurer son véhicule ?

Pour pouvoir assurer son véhicule lorsque l’on est jeune conducteur, il faut tout d’abord être conscient qu’il s’agit généralement d’une situation temporaire, et que l’âge minimum requis est généralement fixé par les assureurs.

Ainsi, la loi impose aux jeunes conducteurs d’être assurés au tiers, c’est-à-dire qu’ils doivent assurer le véhicule qu’ils possèdent à la seule et unique condition que ce dernier n’ait pas été impliqué dans un accident de la route au cours des cinq années précédentes.

Cependant, il existe certaines situations dans lesquelles un jeune conducteur peut bénéficier de la garantie « tous risques », et ainsi pouvoir assurer son véhicule sans avoir à s’acquitter du coût de cette dernière, comme par exemple lors d’une location longue durée, ou lorsque le véhicule est assuré en tant que « voiture de société ».

En effet, dans le cadre d’un contrat de location longue durée, il est possible pour l’assuré de bénéficier d’une couverture dite « tous risques » et qui couvre donc l’ensemble des dommages matériels et corporels causés à une tierce personne ou à un tiers en cas d’accident.
Il est donc important de savoir que les compagnies d’assurance peuvent parfois accepter de couvrir les jeunes conducteurs, mais uniquement dans la mesure où ces derniers sont assurés au tiers.

Il faut savoir que la couverture « tous risques » d’une assurance auto n’est pas obligatoire, et qu’il est donc possible de souscrire une formule dite classique pour son auto, et ce afin de pouvoir bénéficier des garanties qui s’imposent en matière d’assurance auto.
Il est donc conseillé à tous les jeunes conducteur de souscrire une assurance auto qui soit adaptée à leurs besoins, afin de pouvoir bénéficier d’une couverture optimale en matière d’assurance auto.

Les jeunes conducteurs peuvent également souscrire un contrat d’assurance auto en ligne afin de bénéficier d’une couverture immédiate, et ce en fonction de leurs besoins.

En effet, il est possible d’opter pour des assurances auto en ligne, qui permettent à l’assuré de bénéficier d’une couverture immédiate, et ce sans avoir à effectuer le moindre déplacement.

Il est donc important de savoir que les jeunes conducteurs peuvent souscrire une assurance auto en ligne, qui leur permet de bénéficier de nombreux avantages, à savoir :
Une couverture immédiate en cas d’accident ou de sinistre.
Une souscription en ligne, ce qui permet de gagner du temps et de faire des économies.
Une souscription rapide et simple.
Une assurance auto pas chère, car les assureurs en lignes sont souvent moins onéreux qu’une assurance auto traditionnelle.
Une souscription en ligne, ce qui permet de profiter de nombreux avantages, à savoir :
Un contrat d’assurance auto moins cher qu’un contrat d’assurance classique.
Une souscription rapide, sans se déplacer.
Une prime d’assurance auto moins élevée qu’une prime d’assurance traditionnelle.

Quelles astuces pour réduire les montants de son assurance auto jeune conducteur ?

Le tarif de l’assurance auto dépend du profil du conducteur. Il est donc important que le jeune conducteur soit prudent au volant afin d’éviter les risques d’être responsable d’un accident.

En effet, les compagnies d’assurance auto fixent leurs tarifs en prenant en compte différents critères : le profil de l’assuré, les risques que le conducteur représente, le type de voiture qu’il conduit.

Le jeune conducteur est donc plus exposé au risque d’accident. En effet, il est souvent considéré comme un profil à risque et donc plus cher à assurer que les autres profils, ce qui explique le prix élevé de l’assurance auto. Si vous avez effectué une conduite accompagnée, la prime peut-être moins chère.

Cependant, il est possible de réduire les tarifs de l’assurance auto en prenant certaines mesures :
– S’initier à la conduite – L’apprentissage en conduite accompagnée est pris en compte par les assureurs – La surprime est divisée par 2.
– S’inscrire en conducteur secondaire sur le contrat des parents avant de souscrire un contrat à son nom.
– Ne pas conduire sous l’influence de l’alcool ou de stupéfiants
– Avoir une bonne conduite au volant et respecter les limitations de vitesse – Au bout de 3 ans sans accident la surprime disparait.

« Dès que vous obtenez votre permis, inscrivez-vous comme deuxième conducteur de la voiture de vos parents. Ainsi, au moment d’assurer votre propre voiture, vous pourrez dire que vous avez déjà été assuré, ce qui réduit considérablement le prix de base. »

Le jeune conducteur a également des besoins spécifiques en assurance auto :
– Une voiture neuve est plus chère à assurer qu’une voiture d’occasion et nécessite donc un budget supplémentaire. En effet, il est important de bien vérifier le montant de la prime d’assurance auto en fonction du modèle et de l’ancienneté de la voiture, afin que celle-ci ne soit pas trop élevée

– Les jeunes conducteurs ont une surprime à payer, c’est à dire qu’ils paient une cotisation d’assurance auto plus chère. Cette surprime peut atteindre jusqu’à 100% de la cotisation annuelle. En effet, il faut savoir que les jeunes conducteurs représentent une part importante des accidents de la route

  • – Les assureurs considèrent que le risque de sinistralité est plus élevé chez les jeunes conducteurs. En effet, ces derniers peuvent avoir des accidents plus graves et donc avoir une prime d’assurance auto élevée
  • – Les jeunes conducteurs peuvent bénéficier de tarifs préférentiels en fonction de leur âge. En effet, certaines compagnies d’assurance proposent des tarifs réduits à leurs assurés, âgés entre 18 et 21 ans
  • – Les conducteurs novices peuvent bénéficier de l’aide d’un conducteur expérimenté lors de leur souscription d’une assurance auto. En effet, ce dernier peut les aider à choisir le contrat d’assurance auto qui leur est le plus adapté.
    – Les conducteurs novices bénéficient d’une franchise majorée. En effet, ils peuvent avoir une prime plus élevée en cas de sinistre, car les assureurs considèrent que la prime d’assurance auto est moins élevée en cas de sinistre

 

Comparer les assurances pour les jeunes conducteurs

Tout jeune conducteur doit  comparer les assurances. En effet, certains assureurs proposent des offres d’assurance pour les jeunes conducteurs qui peuvent être plus adaptées que d’autres.

Pour trouver l’offre d’assurance la plus adaptée, il est conseillé de recourir à un comparateur en ligne. Il s’agit d’un outil gratuit qui permet d’obtenir plusieurs devis en quelques minutes seulement.

En plus de comparer les offres proposées par les différents assureurs, le comparateur permet de faire une simulation du prix à payer en cas de sinistre.
Il est important de comparer les offres d’assurance auto pour un jeune conducteur afin d’éviter les mauvaises surprises et faire des économies sur son assurance auto.

Les garanties de base des assurances auto pour les jeunes conducteurs
En France, les compagnies d’assurance proposent différentes garanties aux jeunes conducteurs. En effet, la plupart du temps, ces derniers sont couverts par les assurances au tiers. Il s’agit de la garantie minimum obligatoire. Cependant, les compagnies d’assurance proposent des offres plus adaptées aux jeunes conducteurs.

En effet, certaines compagnies d’assurance offrent des garanties complémentaires qui permettent aux jeunes conducteurs de bénéficier d’une meilleure prise en charge. Il s’agit par exemple de la garantie « dommages tous accidents » qui est une garantie optionnelle. Elle peut s’appliquer si le conducteur n’a subi aucun sinistre et si la voiture est en bon état.

D’autre part, il y a la garantie « assistance 0 km » qui permet de faire intervenir un dépanneur ou une remorqueuse à domicile en cas de sinistre. La garantie « protection juridique » peut aussi s’appliquer en cas de sinistre. Il s’agit d’une garantie optionnelle qui permet d’être représenté et défendu par un juriste.

Les autres garanties complémentaires pour les jeunes conducteurs
En dehors de la garantie « dommages tous accidents », il existe aussi une garantie « défense pénale et recours suite à accident » qui peut être utile si le conducteur est impliqué dans un accident.
Cette garantie peut être utile si le conducteur a été victime de délit de fuite, d’un refus d’obtempérer ou d’autres infractions au Code de la route.

Par ailleurs, il y a aussi la garantie « protection du conducteur » qui permet de couvrir les frais en cas de dommages corporels du conducteur. Elle peut également prendre en charge les frais de réparation des dommages matériels causés par le conducteur.
Enfin, il y a la garantie « perte financière » qui permet d’assurer le conducteur en cas de disparition ou d’endommagement du véhicule.

Les garanties d’assurance automobile sont-elles les mêmes pour une voiture neuve ou d’occasion ?
Oui ! Les garanties de l’assurance auto sont les mêmes quel que soit le modèle de voiture (voiture neuve ou d’occasion). Elles prennent en compte les mêmes risques.

Les garanties du contrat « auto » peuvent être différentes selon le modèle de voiture, son ancienneté, l’utilisation qui en est faite… Il est donc important de bien lire les conditions générales et particulières du contrat d’assurance auto avant de le signer.

Qu’est-ce qu’une franchise dans un contrat d’assurance auto ?
La franchise est une somme qui reste à la charge de l’assuré en cas de sinistre. Son montant est variable selon les contrats et les garanties souscrites.
L’assurance auto peut comporter des franchises prévues au contrat. C’est le cas par exemple pour la « responsabilité civile ». Si vous n’avez pas respecté la réglementation sur la route, vous devrez payer cette franchise. Il en existe 3 types :

La franchise relative : elle est toujours déduite de l’indemnité versée à l’assuré.
La franchise absolue : elle est déduite de l’indemnité versée à l’assuré, quelle que soit sa responsabilité dans le sinistre.
La franchise relative et la franchise absolue peuvent être combinées pour un même sinistre.
La franchise relative ou simple est la plus souvent appliquée dans le cadre d’un contrat auto. C’est celle qui coûte le moins cher à l’assureur. En revanche, elle est toujours déduite du montant de l’indemnisation versée à l’assuré.

La franchise absolue ou « relative renforcée » est appliquée lorsque l’assuré n’est responsable d’aucun dommage, ou lorsque le montant des dommages subis par le véhicule assuré est inférieur à la franchise.
La franchise absolue renforcée ne peut jamais être déduite.
La franchise proportionnelle ou « simple » est appliquée en fonction de la valeur du sinistre (en cas de sinistre corporel, par exemple). Elle ne varie pas avec le nombre de sinistres.
La franchise relative et la franchise absolue sont cumulables pour un même sinistre.
L’application de la garantie « bris de glace »
La garantie « bris de glace » couvre les dommages subis par la carrosserie de votre véhicule, lorsque vous avez été victime d’un accident de la route.

L’application de la garantie « dommage tous accidents »
La garantie « tous accidents » couvre les dommages subis par votre véhicule en cas d’accident. Elle est automatiquement appliquée lorsque vous êtes victime d’un accident de la route.

Les documents requis pour l’assurance auto jeune conducteur

Vous êtes jeune conducteur et vous souhaitez souscrire une assurance auto ? Sachez que pour être couvert, il est nécessaire de fournir un certain nombre de documents.
Les documents requis pour souscrire une assurance voiture
Pour souscrire une assurance automobile, vous devez fournir les documents suivants :
votre permis de conduire ;
une pièce d’identité (carte nationale d’identité, passeport, carte de séjour, etc.) ;
S’agissant d’une assurance jeune conducteur (aucun autre contrat) le relevé d’information de votre ancien assureur n’est pas requis !

 

Quentin
Website | + posts

J'aime aider mes proches et j'ai fini par créer un magazine sur l'une de mes passions ... la finance ! Je prodigue ici des conseils et informations sur les assurances.

Assurance : Guide & Comparatif et informations