Résiliation assurance vie : comment s’y prendre ?

Notre vie en société implique plusieurs nécessités légitimes afin d’encadrer un environnement propice à l’entente, la bonne structuration ainsi que le bon développement d’une génération ambitieuse et productive. La sécurité sociale est un des aspects qui prônent dans cette ruche incessante et beaucoup de français envisagent de schématiser un plan économique stable qui leur assurera un quotidien sans soucis et sûr. L’assurance vie présente alors, un placement financier de choix car très flexible et accessible à tous, qui vous offre plus d’une option et vous garantit plusieurs services d’épargne. Ce support financier appuyé par un contrat longuement étudié se doit d’être bien choisis, mais parfois, il arrive que nous ne soyons pas en mesure de s’y accommoder, résiliation s’impose. Quelles sont alors les conditions d’annulation ? Cet article se propose d’expliquer ce point-là.

Quelles sont les étapes de résiliation de son assurance vie ?

Beaucoup d’événements au cours de votre vie peuvent vous conduire à cette décision de résiliation de votre contrat. Qu’il s’agisse d’un problème d’ordre professionnel ou personnel, il est possible de mettre fin à son contrat d’assurance vie en suivant une procédure précise qui respecte les normes du contrat que vous aviez signé. Vous ne serez ainsi plus débité de vos revenus en suivant les étapes suivantes :

  • Prenez compte du fait qu’il n’y a pas de contraintes pour résilier votre contrat d’assurance vie, c’est possible à n’importe quel moment.
  • La rupture du contrat d’assurance vie se fait avant tout après la rédaction de votre lettre écrite expliquant votre décision d’annulation de votre contrat.
  • Vous devez fournir l’ensemble des informations essentielles
  • Il est possible de faire appel à un conseiller spécialisé pour vous venir en aide en cas de questionnements.
  • Votre contrat dépend de votre assurance vie et des conditions imposées. Certaines vous imposent quelques pénalités à payer d’autres vous donnent la liberté totale de racheter votre crédit.

Quelles sont les mesures à prendre avant ?

Lorsque votre décision de mettre fin à votre contrat d’assurance ne vient pas d’une volonté mais d’une contrainte, il existe plusieurs alternatives pour remédier au problème, lorsque ce dernier n’est que passager :

  • Il est possible de demander une avance dont la somme peut s’élever jusqu’à 70% de votre épargne. Bien évidemment, cette mesure dépend de la durée de votre souscription et de votre assureur.
  • Vous pouvez aussi effectuer un rachat partiel de votre assurance vie permettant ainsi de garder votre contrat et d’éviter de lourdes fiscalités si vous décidiez de le résilier avant 8 ans. Vos revenus seront toujours taxés pareillement à un rachat complet ou une annulation du contrat.
Information-assurance.fr