Assurance vie : comment l’avoir ?

Information-assurance.fr » Informations assurance » Assurance vie : comment l’avoir ?

L’assurance vie est un très bon moyen de placer son argent. L’assuré perçoit des intérêts en fonction de son investissement et en cas de décès l’entourage (les bénéficiaires choisis) pourront profiter du capital et des intérêts de l’assuré. Mais comment tout cela peut-il bien fonctionner ?

L’assurance vie, c’est quoi ?

L’assurance vie représente un contrat épargne. L’assuré fait un placement d’argent ce peut être dans le but de :

  • s’assurer d’une meilleure qualité de vie plus tard en préparant sa retraite,
  • fructifier son argent à court terme,
  • préparer un futur investissement dans l’immobilier.

Faire appel à une assurance est une prévoyance, le souscripteur peut user de ses fonds comme bon lui semble pendant qu’il jouit de la vie. En cas de décès, ses biens seront transmis aux bénéficiaires qu’il aura choisi au préalable.

Support en fonds en euros

Le souscripteur va remettre de l’argent à l’assureur, cet argent ira dans le fonds en euros de la compagnie d’assurance. L’assureur est tenu de gérer cet argent et de le fructifier pour le compte du souscripteur.

Le fond en euros est un support prudent et est l’alternative la moins risquée grâce aux réglementations de l’État qui imposent certaines contraintes aux compagnies d’assurances qui se retrouvent obligées de garantir :

  • le capital ;
  • une épargne ;
  • les intérêts négociées durant le contrat.

Pour honorer cette garantie, l’assureur ne peut se permettre de prendre des risques. C’est pour cela que l’épargne est investie à 80% en obligations, 5 à 10% sont remis en actions afin de profiter de quelques performances dans le marché de l’immobilier ou autre. Le reste servira à garantir une épargne disponible.

Support en unité de compte

L’unité de compte représente un support risqué car il n’offre pas de garantie sur le capital, il peut engendrer des pertes sur le capital investie donc.

Ce support offre la possibilité au souscripteur d’investir dans des actions ou des obligations qui seront placés dans des Organismes de placements collectifs en valeurs mobilières (OPCVM).

l’OPCVM regroupe deux principaux établissements spécialisés :

  • le SICAV : qui contient des sociétés d’investissements ;
  • le FCP : qui contient des sociétés de gestion de fonds.

La performance des OPCVM est traduite par un indice financier : le CAC.

Les unités de comptes représentent certes un certain risque mais il est possible d’acquérir un rendement beaucoup plus élevé que sur les fonds en euros.

Qu’est-ce que la clause bénéficiaire ?

Avoir une assurance vous permet d’acquérir des intérêts ce qui est intéressant, mais l’un des principaux avantages d’une assurance vie reste la transmission du capital aux bénéficiaires choisis.

L’avantage d’une clause bénéficiaire est de pouvoir transmettre les biens de l’assuré aux personnes qu’il choisit même s’ils ne sont ses héritiers directe.

Il est aussi possible de répartir les capitaux du souscripteur comme il le souhaite, c’est à lui de décider. Il faut simplement s’assurer de donner tous les détails lors de la rédaction de cette clause au moment d’établir le contrat d’assurance vie.

On peut aussi démembrer la clause bénéficiaire. C’est à dire choisir un usufruit qui pourra profiter du capital de l’assuré pendant un certain temps selon le contrat établit, ainsi qu’un nu-propriétaire qui touchera au capital lorsque le statut d’usufruit prendra fin.

Pour plus d’informations : https://demembrement.fr/assurance-vie/